CABINET DE DERMATOLOGIE DES Dr. MANTOUX et ANGELI 

41 avenue de la republique - 06300 NICE 

Tél : 04.93.56.62.90 

Courriel : dr-mantoux@orange.fr 

CABINET DE DERMATOLOGIE 

Dr. Fréderic MANTOUX 

 

Medecin conventionné Secteur 2 

Ancien Interne et Assistant des Hopitaux de Nice  / Chef de Clinique à la Faculté

Praticien Attaché au CHU de Nice

Membre de la Société Francaise de Dermatologie

Membre de l'International Dermoscopic Society

 

Cabinet de Dermatologie des Dr Mantoux et Angeli 

41 avenue de la republique - 06300 NICE Tél : 04.93.56.62.90 

Courriel : dr-mantoux@orange.fr 

DERMATOLOGIE : LA FORMATION - LES PROGRES  

Le Dermatologue : Quelle formation ? 

 

La dermatologie est une spécialité médicale vaste et complexe, dont l’apprentissage requiert 4 années de spécialisation hospitalo-universitaires obligatoires (Internat), avec pour certains médecins 2 à 4 années supplémentaires (Assistant- Chef de clinique), puis de nombreuses années de pratique et de formation post-universitaire. Tout ceci va au final faire du dermatologue un véritable "expert de la peau". Contrairement à l’image simpliste et réductrice que véhicule les medias, la dermatologie ne se résume pas à une simple  médecine de confort, vouée uniquement à l’esthétique. Le champ de la dermatologie médicale est beaucoup plus vaste et déborde sur de multiples autres compétences et spécialités (Allergologie, cancérologie, médecine interne, rhumatologie…..).

 

La Dermatologie : Quels progrès ? 

 

- Une meilleure compréhension des causes des maladies inflammatoires cutanées debouchant sur de nouveaux traitements : Dans les 15 dernières années, des progrès majeurs ont été effectués dans la compréhension des mécanismes des grandes maladies dermatologiques inflammatoires, tels que le PSORIASIS, la DERMATITE ATOPIQUE (eczema atopique) et les MALADIES AUTO-IMMUNES (Lichen, Lupus, sclérodermie…). Ces connaissances ont débouchées sur la mise au point de nouveaux traitements, qui  sont venus compléter la panoplie de traitements déjà à notre disposition et permis de soulager des patients qui ne pouvaient l’être jusqu’alors.

 

- Une meilleure prise en compte de la souffrance des patients atteints de maladies cutanées chroniques : certaines affections, tel que le PSORIASIS ou l’ECZEMA, engendrent de par leur caractere visible et leur chronicité, une souffrance psychique et des difficultés relationnelles, affectives et sociales parfois très profondes. La reconnaissance par les medecins de la repercution de ces maladies a permis d'ameliorer leur prise en charge, par une meilleure comprehension des attentes des patients et la mise en place de structures d'EDUCATION THERAPEUTIQUE

 

- Des avancées dans la prise en charge des cancers cutanés : dans le domaine des CANCERS CUTANES, tels que le MELANOME et le CARCINOME BASO-CELLULAIRE, des progrès importants ont aussi été réalisés. Les campagnes d’information et de sensibilisation, ainsi que l’utilisation de nouveau outils diagnostiques (dermoscopie, videodermoscopie, microscopie confocale) ont permis d’améliorer à la fois la prévention et le dépistage précoce du MELANOME. Grâce à cela, nous allons assister enfin à une diminution du nombre de cas de mélanome déclarés et surtout du nombre de patients atteints de mélanome mortels. Dans le domaine du traitement des mélanomes évolués, de nouvelles thérapeutiques ciblées et plusieurs traitement d immunotherapie sont maintenant à notre disposition et permettent un traitement actif des formes avancées de ce cancer. L'arsenal de  traitement du CARCINOME BASO-CELLULAIRE s'est quand à lui enrichi dans les dernieres années, avec le devellopement de traitements non chirurgicaux, tels que l'imiquimod et la phototherapie dynamique.